FAQ

FAQ i-Size

1. Qu’est-ce qu’i-Size ?

i-Size est une nouvelle norme permettant une sécurité renforcée. Elle permettra d’assurer une meilleure protection en cas de collision frontale et latérale exerçant de lourds impacts, ainsi qu’une meilleure protection de la tête et de la nuque de l’enfant. Les enfants devront être placés dos à la route jusqu’à l’âge de 15 mois. i-Size impose également l'utilisation du système Isofix. La législation i-Size s’appliquera en parallèle de la législation ECE R44 actuelle.

i-Size en cinq points :

- Une meilleure protection en cas de lourds impacts suite à des collisions frontales et latérales, ainsi qu’une meilleure protection de la tête et de la nuque

- Obligation de placer les enfants dos à la route jusqu’à l’âge de 15 mois

- i-Size encourage l’utilisation du système Isofix

- Les sièges auto i-Size sont compatibles avec toutes les voitures i-Size et la majorité des voitures équipées d’un système Isofix

- La classification sur la base de la taille facilite le choix du siège auto adapté

2. Pourquoi la norme i-Size a-t-elle été développée ?

La norme i-Size a été développée pour améliorer la sécurité des enfants en Europe lors des déplacements en voiture. Les parents passent souvent trop rapidement d’un siège auto Gr 0+ à un siège de catégorie supérieure. Passer trop tôt d'un siège dos à la route à un siège positionné face à la route engendre des risques accrus de lésions à la tête et à la nuque chez les enfants, la nuque des bébés n'étant pas encore suffisamment développée pour soutenir sa tête relativement lourde.

La législation européenne actuelle (ECE R44) ne prévoit aucune norme de performance dans le cas des collisions latérales.La nouvelle norme va permettre de développer l'utilisation des systèmes Isofix plus sûrs. Les enfants jusqu’à 15 mois au moins doivent être installés dos à la route ; par ailleurs, cette norme définit les performances minimales exigées en cas de collisions latérales.

3. Pourquoi i-Size est-elle nécessaire ?

1. Pour diminuer les risques d’une installation incorrecte et dangereuse des sièges auto, i-Size impose l’utilisation du système Isofix, qui limite les risques d’une mauvaise installation du siège auto.

2. Pour protéger les enfants jusqu’à l’âge d’au moins 15 mois des risques de lésions à la tête/à la nuque

L’enfant ne peut voyager dans un siège auto positionné face à la route que lorsque sa nuque est suffisamment développée pour absorber la force d’une collision frontale moyenne.

3. Pour garantir une protection en cas de collisions latérales

La législation ECE R44 ne comporte actuellement aucune exigence en matière de protection de l’enfant en cas de collision latérale.

4. Pour éviter le passage trop rapide à un siège auto plus grand

De nombreux parents font prématurément voyager leur enfant dans un siège auto positionné face à la route

4. Quand la nouvelle législation entre-t-elle en vigueur ? Quelles sont les différentes phases d’i-Size ?

La législation i-Size est en vigueur depuis le 9 juillet 2013. Les fabricants de sièges auto peuvent à présent faire officiellement homologuer leurs produits et les commercialiser sous la norme i-Size.

Le développement de la législation i-Size peut être divisé en trois phases distinctes :

Phase 1

- Finalisation et entrée en vigueur de la législation

- Date prévue : 9 juillet 2013

Phase 2

- La phase 2 d'i-Size concerne les enfants de 100 à 135 cm (groupe 2/3) lancée mi-2012

- Date prévue : fin 2013/1er trimestre 2014

Phase 3

- La phase 3 d’i-Size concerne les produits fixés à l’aide de la ceinture de sécurité de la naissance jusqu’à 105 cm

- Des exigences plus strictes seront définies pour les sièges auto fixés à l’aide de la ceinture de sécurité avec harnais interne.

- Date prévue : 2015-2017

5. Puis-je utiliser un siège auto homologué i-Size ?

Oui. La nouvelle législation UN R129 (i-Size) a été officiellement adoptée par la Commission économique pour l'Europe des Nations Unies (CEE-ONU) le 9 juillet 2013. Les pays européens sont tenus de suivre les accords conclus au niveau de la CEE-ONU, mais il peut être nécessaire pour certains d'entre eux d'intégrer ces règlements dans les lois nationales. Les sièges auto homologués i-Size sont encore plus sûrs que les sièges auto satisfaisant à la norme ECE R44-04 et sont souvent qualifiés de « super Isofix ». Ils peuvent être considérés comme une évolution des sièges auto ECE R44-04. i-Size permettra de développer davantage encore la sécurité des enfants transportés en voiture.

6. Puis-je utiliser un siège auto homologué i-Size dans une voiture Isofix ?

Oui. i-Size est une évolution des sièges auto Isofix actuels. Les sièges auto i-Size sont d'ailleurs souvent qualifiés de « super Isofix ». Il a été toujours été prévu que les sièges i-Size soient rétroactivement compatibles avec les voitures Isofix. L'adoption officielle de la législation vise également à permettre une telle installation.

7. Puis-je continuer à utiliser les sièges auto ECE R44-04 actuels ?

Oui. Dans les années qui viennent, le système i-Size fonctionnera parallèlement à la réglementation ECE R44-04 actuellement en vigueur en matière de sécurité. Les sièges auto répondant à la norme ECE R44-04 peuvent continuer à être vendus et utilisés en toute sécurité.

8. Pourquoi Bébé Confort soutient-il la nouvelle législation i-Size ?

Nous soutenons la nouvelle législation i-Size car nous pensons que les sièges auto i-Size sont encore plus sûrs que les sièges auto homologués ECE R44-04. Cette nouvelle législation permettra de développer davantage encore la sécurité des enfants transportés en voiture.

9. Qui a participé à la rédaction de la nouvelle législation i-Size ?

L'Union européenne a mis sur pied un groupe de travail chargé de la rédaction de la législation i-Size. Toutes les parties suivantes sont impliquées dans le développement de la législation i-Size :

Dorel est la société mère de Bébé Confort. Des représentants de Dorel font partie du groupe qui travaille sur la réglementation i-Size. Fabricant de longue date de sièges auto pour enfants et leader du secteur, Dorel a implanté en France un Centre technique à la pointe du progrès. Ce site réunit tous les moyens nécessaires pour concevoir, fabriquer et tester des sièges auto dans un environnement ultramoderne. Ce centre, ainsi que l’expérience et le savoir-faire de Dorel en matière de conception et de fabrication de sièges auto pour enfants, ont été mis à profit par la CEE-ONU pour développer et élaborer la nouvelle norme i-Size.

10. i-Size est-elle une nouvelle réglementation ou une législation ? Remplace-t-elle la législation ECE R44 actuelle ?

i-Size est présentée comme une nouvelle législation en parallèle de la législation ECE-R44 existante. Cela signifie que les nouveaux sièges auto peuvent encore être homologués selon la législation ECE R44 et que les consommateurs peuvent continuer à utiliser les produits ECE R44.Les deux législations, i-Size et ECE R44, vont donc coexister. Cela signifie que les fabricants tels que Bébé Confort peuvent choisir de produire des sièges auto conformes à la réglementation i-Size et/ou ECE R44. De la même manière, les consommateurs peuvent choisir un siège auto i-Size (le plus sécurisé) ou ECE-R44 (sécurisé).

11. Quelle est la différence entre i-Size et la réglementation ECE R44 actuelle ?

Le tableau ci-dessous récapitule les différences concrètes entre la réglementation ECE R44 actuelle et le système i-Size :

12. Pourquoi le nom « i-Size » ?

Les produits précédés par la lettre « i » sont généralement considérés comme intelligents, pratiques et bien conçus. Ce sont également les caractéristiques de cette nouvelle norme de sécurité. Le mot « Size » est utilisé car la réglementation utilise le critère de la taille au lieu de l’âge ou du poids pour choisir un dispositif de retenue pour enfant.

13. Pourquoi est-il plus sûr d’utiliser un siège autopositionné dos à la route qu’un siège positionné face à la route ?

Le cou de l'enfant se renforce avec l’âge, et non lorsque l’enfant atteint une certaine taille ou un certain poids. Jusqu’à 15 mois, la nuque du bébé n’est pas suffisamment développée pour pouvoir supporter le poids relativement élevé de la tête en cas de collision frontale moyenne. La forte pression exercée sur la nuque du bébé peut entraîner de graves blessures. Lorsque le transport se fait dos à la route, les impacts en cas de collision frontale sont mieux répartis sur une plus grande zone du corps de l’enfant, ce qui réduit la pression sur la tête et le cou.

14. Des voitures i-Size sont-elles également en cours de développement ? Quelles sont les conséquences pour l’installation des sièges auto dans les voitures (listes des véhicules compatibles) et quand ces voitures sont-elles attendues sur le marché ?

Oui, des voitures i-Size sont développées en parallèle des sièges auto i-Size. Depuis le 9 juillet, l’industrie automobile peut homologuer les véhicules sur la base de la norme i-Size. La réglementation i-Size n’est toutefois pas obligatoire pour les constructeurs automobiles, contrairement au système Isofix.

L’implication de l’industrie automobile dans l’élaboration de la nouvelle législation est un autre avantage d’i-Size. Il en résulte une meilleure compatibilité des sièges auto et des voitures : tous les sièges auto i-Size sont compatibles avec les voitures i-Size. Les sièges auto i-Size peuvent également être utilisés dans les voitures qui disposent de points d’ancrage Isofix. Il existe une liste des voitures compatibles qui indique à quelles voitures les sièges conviennent.

15. Quel est l’effet des airbags latéraux sur l’allongement de la période pendant laquelle la position dos à la route est obligatoire ?

Les airbags latéraux n’ont pas d’impact négatif sur le dispositif de retenue de l'enfant, même si celui-ci est installé dos à la route. Dans certains cas, l’airbag latéral offre une sécurité supplémentaire pour l’enfant en cas de collision latérale, mais pas toujours. L’impact des airbags latéraux est toujours le même, que l’enfant soit installé dos ou face à la route.Les airbags frontaux ont un impact négatif sur la sécurité des enfants qui voyagent dos à la route. Ces airbags doivent être désactivés lorsque l’enfant voyage dos à la route dans un siège auto installé sur le siège passager.

16. Si le transport dos à la route est plus sécurisé, cela signifie-t-il que les sièges auto existants tels que Pearl/Axiss/... ne sont plus sûrs ?

Tous les sièges auto Bébé Confort sont sûrs et répondent à toutes les normes et exigences de sécurité en vigueur. Ces produits sont également testés par des instituts de test indépendants tels que STIWA, ADAC, ANWB, ÖAMTC et TCS. Un grand nombre de ces tests se sont également intéressés aux collisions latérales. Bébé Confort dispose d’un Centre technique de pointe en France, équipé du matériel nécessaire à la réalisation de crash-tests. Dorel y teste intensivement la sécurité de tous les produits, notamment en cas de collision frontale et latérale ainsi que lors d’une mauvaise fixation du siège.Les sièges auto R44/04 existants sont totalement sûrs. Les nouveaux sièges dans lesquels les enfants sont transportés dos à la route plus longtemps peuvent être qualifiés d’encore plus sûrs.

17. Pourquoi dos à la route jusqu’à 15 mois minimum ? Pourquoi pas jusqu’à 4 ans ?

Jusqu’à 15 mois, la nuque du bébé n’est pas suffisamment développée pour pouvoir supporter le poids relativement élevé de la tête en cas de collision frontale moyenne. À partir de 15 mois, le cou est plus fort et peut mieux absorber le choc causé par une collision frontale. L’évolution la plus importante dans l’amélioration de la sécurité peut être atteinte en prolongeant la période de transport dos à la route de l’enfant jusqu’à l’âge de 15 mois (par rapport à 9 mois dans de nombreux cas).Il est important de savoir que Bébé Confort recommande d’utiliser un siège positionné dos à la route aussi longtemps que possible. Avec les nouveaux sièges auto actuellement développés par Bébé Confort, il est possible d'installer les enfants dos à la route jusqu'à l'âge de 4 ans.

18. Pourquoi l’installation des enfants dos à la route est-elle plus répandue en Scandinavie que dans le reste de l’Europe ?

Les raisons sont principalement à chercher au niveau des différences culturelles. En Scandinavie, tout ce qui touche à la sécurité est une priorité, alors que dans d’autres pays européens, des éléments tels que le confort et la facilité d’utilisation ont également une grande importance. De plus, en Scandinavie, les voitures sont en moyenne plus grandes que dans les autres pays d’Europe. Les sièges auto positionnés dos à la route demandant de l’espace, ce point a également joué un grand rôle.

19. Pourquoi la décision de passer à un siège auto positionné face à la route se fait-elle maintenant sur la base de la taille de l’enfant et non plus de son poids ? Pourquoi ne pas avoir choisi l’âge de l’enfant comme critère de passage au siège du groupe suivant ?

Le critère de la taille est bien meilleur que celui du poids ou de l’âge pour déterminer si l’enfant est prêt à changer de siège auto. De plus, il est plus facile pour les parents d’estimer la taille de leur enfant (sur base de la taille des vêtements) que son poids. Il existe de grandes différences dans la taille des enfants par âge. Les enfants peuvent avoir leurs poussées de croissance à des moments différents, et donc grandir de façon différente les uns des autres.L’âge et le poids peuvent cependant encore être utilisés comme indication en combinaison avec la taille. Toutefois, la taille est la mesure principale sur la base de laquelle il est possible de déterminer au mieux si un enfant est à même de voyager face à la route et donc le moment où le parent doit changer de siège auto.

20. Pourquoi la législation n'utilise-t-elle pas une taille minimale pour le transport des enfants dos à la route plutôt que l’âge de 15 mois ?

Car les études ont montré que la nuque d’un enfant d’environ 15 mois est suffisamment développée pour supporter le choc causé par une collision frontale. Ce développement est donc fonction de l’âge de l’enfant et non pas de sa taille ou de son poids.Bien que les enfants doivent être transportés dos à la route jusqu’à l’âge minimum de 15 mois, Bébé Confort recommande d’utiliser un siège auto positionné dos à la route le plus longtemps possible.

21. Que va faire Bébé Confort pour permettre de transporter plus longtemps les enfants dans un siège positionné dos à la route ?

Bébé Confort a participé activement à la rédaction de la nouvelle législation i-Size. À l’avenir, tous les fabricants seront tenus de faire en sorte que les enfants soient plus longtemps transportés dans un siège auto positionné dos à la route.Dans le même temps, les équipes de développement de produits travaillent à des solutions permettant de transporter plus longtemps les enfants dos à la route.

22. Pourquoi les parents ont-ils aujourd’hui tendance à placer prématurément leurs enfants face à la route ?

On sait que les parents sont impatients de remplacer le siège auto dos à la route par un siège auto face à la route, car cette position permet au bébé d’interagir davantage avec les autres passagers du véhicule. L’interprétation de la limite inférieure de 9 kg est souvent, de manière erronée, interprétée comme une limite à 9 mois. Les parents pensent également à tort que l’enfant est trop grand pour le siège auto lorsque ses pieds dépassent de la coque du siège. En réalité, ce n’est que lorsque la tête du bébé dépasse de la coque du siège qu’il est temps de passer au siège auto suivant.En fondant les recommandations pour le type de siège auto sur une taille spécifique de l’enfant, on évite la tentation de passer prématurément au siège suivant et de transporter les enfants face à la route.

23. Qu’est-ce qu’Isofix ?

Isofix est un système de fixation international standardisé offrant une manière simple, rapide et sécurisée d’installer un siège auto sans utiliser la ceinture de sécurité. Le nom Isofix est composé des termes ISO (Organisation internationale de normalisation) et FIX (fixation). Les sièges auto Isofix reposent sur deux points d’ancrage standard intégrés à la banquette de la voiture, plus un dispositif anti-rotation, de façon à limiter les déplacements du siège auto vers l’avant. Ce système anti-rotation peut se présenter sous la forme d’une « jambe de force » ou d’une sangle de retenue additionnelle.Depuis 2006, la plupart des nouvelles voitures sont équipées de fixations Isofix et d’un point d'ancrage pour une sangle de retenue sur la partie supérieure du siège. De nombreuses voitures fabriquées avant 2006 sont également pourvues de fixations Isofix.